• Facebook
  • Twitter
  • Google +

C’est toujours difficile de voir nos enfants partir

C’est toujours difficile de voir nos enfants partir - Donna Berndt

Mon fils Mathieu a 27 ans. Il vient de nous annoncer qu’il prenait une année sabbatique pour aller avec sa conjointe aider à la reconstruction de son pays d’origine. Dara est d’origine Thaïlandaise, elle vient d’un village qui a été touché par les très fortes inondations de 2011. Quand cette catastrophe est survenue, elle vivait déjà ici, mais elle a quand même perdu des membres de sa famille dans cette tragédie. Mathieu l’a rencontré il y a quelques années au moment où il travaillait dans la construction. Dara travaillait dans un centre d’epilation laser à Brossard, et Mathieu travaillait à la rénovation du centre commercial dans lequel se trouve le centre d’esthétique. Peu de temps après leur rencontre, ils étaient devenus inséparables. Depuis Mathieu s’est dirigé dans l’enseignement. Il a obtenu un poste permanent dès sa première année et enseigne aujourd’hui à une classe de troisième année. Donc depuis la fin des précipitations en janvier 2012, ils ont épargné et commencé à planifier ce voyage. Ils partent donc bientôt retrouver un groupe déjà là-bas afin d’apporter leur aide et aussi permettre à Dara de revoir certains membres de sa famille qui ont dû être évacués. Ça me fait un peu peur de les voir partir. Pas simplement parce que c’est loin, mais aussi parce que j’ai l’impression qu’il arrive plus de catastrophes naturelles dans ce coin de la planète. En plus des inondations, il y a eu bien entendu le tsunami du 26 décembre 2004 où il y a eu près de 200 000 morts mais aussi un autre séisme très important en 2005. Mais en même temps je sais que c’est important pour lui d’aider les gens. Il a toujours été comme ça. Alors on va penser très fort à vous et attendre votre retour avec impatience.

À propos de l’auteur :

author

Je rêve toujours de grands espaces et de voyages. J’ai un mari de rêve et des projets plein la tête. En plus de mon emploi qui est très exigeant, je passe aussi beaucoup (trop!) de temps sur le Web, c’est un peu pourquoi j’ai décidé de me lancer dans une vie de blogueuse. Je suis volontairement curieuse, c’est la raison des sujets passionnants que je vous partage. Bienvenue sur mon blogue!