• Facebook
  • Twitter
  • Google +

J'ai enfin décidé d'arrêter de fumer

J'ai enfin décidé d'arrêter de fumer - Donna Berndt

Je viens d'arrêter de fumer. Je fumais depuis 8 ans. Et ce fut 8 ans de trop. Ma santé en a sûrement pris un coup et c’est pour cette raison que je le fais en premier lieu. Ça me prendra sûrement beaucoup de temps pour que mes poumons redeviennent propres mais je ferai tous les efforts que ça prendra pour réussir. Bien sûr, mon conseiller financier me dirait que je prends une bonne décision pour mon budget et de faire des économies avec cet argent. Je suis bien d'accord car je n'ai finalement pas autant d'épargne que je le voudrais. Mais j'ai décidé de faire mieux avec cet argent que je jetais par les fenêtres. Je vais le remettre à chaque année à un organisme pour la lutte contre le cancer. Mon beau-père, Georges, est décédé il y a un mois, à l’âge de 58 ans. C'est jeune pour partir. Beaucoup trop jeune même. Il a eu un cancer du poumon plutôt fulgurant car il ne s'occupait pas suffisamment de sa santé. Alors, il a négligé les premiers signes évidents du cancer. Nous on trouvait qu'il avait bien maigri mais qu’en fait, cela lui allait bien. Et il toussait sans cesse depuis 10 ans, alors on n'a pas vu de changement. Il a fumé toute sa vie, depuis son adolescence. Il venait tout juste de prendre sa retraite et n'a pas eu le temps de vraiment en profiter. La semaine dernière, en sortant du restaurant, j'allumais machinalement une cigarette quand j'ai senti le regard de ma femme Marianne posé sur moi. J'ai senti dans ce regard le poids de tous les reproches qu'elle me fait depuis quelques années, mais qui glissaient alors sur mon dos comme l'eau sur celui du canard. Depuis longtemps elle a cessé de s'en plaindre car c'était un sujet incessant de dispute entre nous. Quand elle m'a connu je ne fumais pas mais elle oui. Elle a arrêté quand elle devenue enceinte de notre fille Justine. Et a eu la force de ne jamais recommencer. Pour Justine disait-elle. Je rétorquais que je ne fumais que dehors, jamais dans la maison ni la voiture. Et ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai enfin compris ce qu'elle voulait dire. Ma belle Marianne a perdu son père beaucoup trop tôt. Je ne veux pas faire vivre ça à ma petite Justine, pas plus qu'à notre enfant qui naîtra en avril prochain. Je veux connaître mes petits-enfants et même mes arrière-petits-enfants. Je sais que je mourrai un jour, mais je vais mettre toutes les chances de mon côté pour vivre en santé et le plus longtemps possible auprès des miens.

À propos de l’auteur :

author

Je rêve toujours de grands espaces et de voyages. J’ai un mari de rêve et des projets plein la tête. En plus de mon emploi qui est très exigeant, je passe aussi beaucoup (trop!) de temps sur le Web, c’est un peu pourquoi j’ai décidé de me lancer dans une vie de blogueuse. Je suis volontairement curieuse, c’est la raison des sujets passionnants que je vous partage. Bienvenue sur mon blogue!