• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Réparer ou camoufler ?

Réparer ou camoufler ? - Donna Berndt

Chez Mireille, j’avais remarqué des traces sur le sol, des griffures sur son parquet en bois. Elle l’avait entièrement rénové, j’étais donc été étonnée de ce manque de soin. J’ai pensé que ces marques étaient récentes, et que mon amie ne les avait pas vues, j’ai donc tenu à l’en informer. Elle a été surprise, à son tour, car elle pensait que je les avais déjà observées. Lors de la remise à neuf de son revêtement de sol, elle n’avait pas réussi à les combler. J’ai cherché des astuces, sur Internet, pour l’aider. Mettre de la pâte à bois me semblait une bonne solution, mais elle aurait dû être appliquée lors de la réfection. Poncer la lame de parquet était long, et surtout, le décalage avec les autres lames pouvait être important, ce qui changerait tout l’aspect de la pièce. La seule solution, la meilleure, consistait à mettre un petit tapis pour les cacher.

Comme j’avais un rendez-vous pour faire faire ma planification financiere Montréal, j’ai emmené Mireille avec moi pour que nous allions dans des boutiques où des objets de décoration sont en vente. J’avais déjà sélectionné quelques endroits où j’avais vu des modèles qui pouvaient plaire à l’intéressée. La vendeuse de la première boutique ne parvint pas à satisfaire sa cliente. Nous sommes allées ailleurs, et ce fut au bout de trois essais que Mireille a vu exactement ce qu’elle cherchait. Les tons beiges étaient vraiment dans le style qu’elle avait choisi pour décorer sa maison. Une fine bande dorée encadrait le tissage, en lui conférant un air de tapis magique tout droit sorti des contes des Mille et Une Nuits. Très long, mais peu large, il était destiné à être placé devant un meuble noir, au design moderne.

Il fut amusant de transporter le tapis dans les rues de la ville. Emballé, il ne craignait pas l’humidité et c’était parfait, car la pluie s’est mise à tomber alors que nous étions presque arrivées à mon auto. Je l’avais stationné de façon à avoir accès à mon coffre facilement. J’avais prévu que nous aurions à mettre le nouvel élément décoratif de Mireille dedans, mais je ne pensais pas que nous peinerions tant à le faire entrer dans le coffre de mon véhicule. Après l’avoir mis dans toutes les positions possibles, nous avons fini par trouver la bonne. Pour le ressortir, ce ne fut pas si simple, d’autant plus que la pluie continuait à tomber.

À propos de l’auteur :

author

Je rêve toujours de grands espaces et de voyages. J’ai un mari de rêve et des projets plein la tête. En plus de mon emploi qui est très exigeant, je passe aussi beaucoup (trop!) de temps sur le Web, c’est un peu pourquoi j’ai décidé de me lancer dans une vie de blogueuse. Je suis volontairement curieuse, c’est la raison des sujets passionnants que je vous partage. Bienvenue sur mon blogue!